Créations  Accueil

                                                                                                                                                                                                                                                                                   Lien teaser vidéo "Être (s)"

      «Être (s)»

 

                                          Des arts du geste à la marionnette

  

 

 

  Création 2015 d'Anaïs André-Acquier

                                                                                                                 au Festival Marionnettissimo, Tournefeuille

Prochaines dates:

                              

                                                                                        

Extrait de "Être (s)" le samedi 11 juin 2016  à 21h et impros

7ième Cabarionnette au Café Plùm, Lautrec (Tarn)

 

Extrait de "Être (s)" le vendredi 3 juin 2016 à 21h30

Congrès International de la Marionnette de l'UNIMA (San Sébastian/Tolosa, Espagne)

Carte Blanche donnée à la France (organisée par Themaa)

En 2015

Le 2 décembre à 12h45 à La Fabrique, CIAM, Toulouse

Création le 18 novembre à 19h30 au Festival Marionnettissimo, Tournefeuille

                                                                                                         

 

En vingt ans, la marionnette a su s’affranchir des perceptions restreintes dont elle souffrait.

Parallèlement, le « mime », que ses acteurs préfèrent aujourd’hui nommer « Arts du geste », fait sa révolution.

"Être(s)" se situe au carrefour de ces deux pratiques, transformant le corps en castelet et la marionnette en double de l’humain.

Car c’est de cela qu’il est question : comment faire se réconcilier les diverses faces de nous-même pour enfin ÊTRE ?

texte de Jean Kaplan, directeur artistique du Festival Marionnettissimo, Festival International de marionnettes et formes animées

 

               « Être(s) » est un cheminement sensitif sur la relation à soi-même, à l'autre et à sa propre mémoire corporelle.

             Entre pluriel et singulier, orient et occident, « Être (s) » est à la frontière de différentes influences où l’épure du geste,

                de la matière à l’objet, de l’univers sonore à la lumière fusionnent.

 

               Dans « Être (s) », on voit l'évolution d'un même personnage qui pour exister n'a pas d'autres choix que de lever ses masques

               afin de s'offrir à l'existence.

                                 

 

              Cette création, "Être (s)", pour une comédienne du geste et une musicienne s’appuie sur le langage du corps où la dramaturgie corporelle s’élabore                   en rapport à l'objet (objet-masque, marionnette à gaine/corps castelet, matière ou mouvement seul), l'ensemble accompagné par un univers sonore

              en direct au piano avec bol et gong tibétain

Un extrait du projet a été présenté en 2014 au Festival Marionnettissimo, en 2013 au 10th International Mime and Physical Theatre Festival, Puerto Rico, en 2012 à Paris à l'I.V.T. (International Visual Theatre) et au Samovar à Montreuil lors des Cartes Blanches données au Théâtre du Mouvement.

 

Tout public à partir de 12 ans, 45mn, spectacle en salle

(public adultes et grands adolescents, grands collégiens et lycéens si représentations scolaires)

                                             

 

 Distribution :

Conception, mise en scène, geste, marionnette/matière : Anaïs André-Acquier

Piano, bol et gong tibétains : Cécile Chanu

Créateur lumière et régisseur : Jérôme Guilloux

Accompagnement artistique : Claire Heggen, (Théâtre du Mouvement)

Univers sonore (piano) inspiré du CD Résonance -Mouvements (piano et gongs) d’Alain Kremski

Arrangements : Antoine Terny

 

 Soutiens financiers et institutionnels :

DRAC Midi-Pyrénées, Conseil Régional Midi-Pyrénées, Mairie de Toulouse, Académie de Toulouse (Education Nationale)

ainsi que le Festival Marionnettissimo, Festival International de formes animées pour sa création

 Autres soutiens :

Festival Marionnettissimo, Festival International de formes animées, La Grainerie, L'Usinotopie, Théâtre aux Mains Nues à Paris, Lycées Général et Technologique Stéphane Hessel à Toulouse pour la résidence 2014 et l'atelier artistique 2014-2015, Théâtres Sorano-Jules-Julien (Mairie de Toulouse), l'accueil dans le cadre de l'initiative FabeR par l'Usine, scène conventionnée pour les Arts dans l'espace public, Tournefeuille/Toulouse Métropole, avec le concours de la Région Midi-Pyrénées